« Les jeunes qui appellent le 147 ont des problèmes toujours plus graves »

24 heures

 

Le travail sur la ligne d’aide 147 expliqué par Nathalie Glatz, psychologue-psychothérapeute à Telme.