Détail des actualités

Séminaire: "De l’importance de bien pouvoir se raconter". Conférence: "Qui suis-je pour eux ? De la difficulté de se faire adopter par ses parents (même biologiques)"

Séminaire et conférence de Jean-Paul Mugnier

Jean-Paul Mugnier, thérapeute familial et de couple, dirige depuis plus de 20 ans l’Institut d’Etudes Systémiques à Paris.

Formateur et superviseur, il intervient auprès de nombreuses équipes en France comme à l’étranger, notamment en Belgique, tant dans le champ médico social que dans le domaine de la protection de l’enfance.

Directeur des collections Psychothérapies créatives et Penser le monde de l’enfant aux éditions Fabert, il est également l’auteur de nombreux essais et romans parmi lesquels Les stratégies de l’indifférence, La promesse des enfants meurtris, Le silence des enfants, L’enfance meurtrie de Louis-Ferdinand Céline.

 

Le séminaire: Le 1er février de 14h15 à 17h45. Il s'adresse à tous les professionnels de la santé et de la relation d'aide. Le nombre de places est limité.

De l’importance de bien pouvoir se raconter.

« Une vie, c’est l’histoire d’une vie, c’est la possibilité de raconter sur soi des histoires intelligibles et acceptables .» (Paul Ricœur).

La vie de nos patients est souvent émaillée d’événements inacceptables et/ou inintelligibles. Comment dès lors imaginer pouvoir bien se raconter ? Un des objectifs de la psychothérapie (individuelle, familiale ou de couple) est de permettre au sujet de pouvoir se raconter et ainsi se réapproprier le sens de son existence. Les objets flottants, véritables médiateurs relationnels, ainsi que certains modèles décrivant les processus relationnels à l’œuvre dans la famille, peuvent faciliter cette mise en récit tout en veillant à ce que celui-ci ne soit pas un récit fini qui ferait à son tour courir le risque de rendre le sujet prisonnier de son histoire. C’est autour de ce thème, illustré par des exemples cliniques apportés par l’intervenant et par les participants, que se déroulera ce séminaire.

La conférence : Le 1er février de 19h à 21h. Tout public. 

Qui suis-je pour eux? De la difficulté de se faire adopter par ses parents (même biologiques).

Nombreux sont les adolescents qui, présentant des conduites à risque, expriment un sentiment de vide existentiel, synonyme de vide relationnel. Très tôt, ils ont eu le sentiment de ne pas être l’enfant que l’un des parents (ou les deux) attendait, au point d’être convaincus de ne pas compter pour lui (ou pour eux). Certains évènements traumatiques résonneront dès lors avec d’autant plus d’intensité que leur souffrance est, de ce fait, implicitement désavouée. Un des axes importants de la thérapie sera, dans cette perspective, de tout mettre œuvre pour que ces enfants se sentent enfin « adoptés » par leur parents et que cette « adoption » soit réciproque.

Lieu: Espace Riponne, Pro Senectute.
Pour la conférence, entrée par l'avenue du Valentin 4a, en face du parking du Valentin. 
Pour le séminaire, entrée par la Place de la Riponne 5. 

Cette conférence est gratuite pour les membres de l'association.

Une attestation est délivrée en fin de séance

Tarifs pour la conférence uniquement: Frs. 25.-    Frs. 15.- pour étudiant-e/senior

Tarifs pour le séminaire et la conférence: Frs. 150.- 

L'inscription est validée au moment du paiement (voir modalités ci-dessous).

Veuillez nous faire part de votre inscription par mail à psychologues(at)telme.ch 

Renseignements : 021 324 24 15

Bulletin de versement  ou paiement par cartes